savie.jdevcloud

"être authentique est un acte révolutionnaire"

Vaincre ses peurs pour avancer

Cet article participe au carnaval d’articles sur le thème “Vaincre ses peurs pour avancer” organisé par le blog Le Manager Ethique. J’ai particulièrement apprécié l’article https://lemanagerethique.fr/courage-et-leadership/

S’il y a une force qui vous maintient ancré dans la médiocrité, c’est bien la peur.

Quand je regarde en arrière, je peux voir une liste presque infinie d’opportunités que j’ai manquées, de situations que je n’ai pas affrontées et de bénédictions que j’ai perdues à cause de la peur.

Souvent, le fait d’être derrière un blog et un podcast crée une fausse image de la célébrité et je peux, sans le vouloir, donner l’impression que tout dans mon monde est parfait.

La réalité est que ce n’est pas le cas.

La vérité est que, tout comme vous, j’ai peur.

La clé est de ne pas être paralysé par la peur et d’aller de l’avant.  Cette lutte, que vous et moi devons surmonter, est quotidienne.

PETITE HISTOIRE.

Je commencé à m’intéressé au développement personnel à 15 ans après la mort de mon père.

Comme vous vous en doutez je cherchais du réconfort dans un moment de tristesse et de panique.

Épluchant, dévorant articles sur articles,regarder des milliers d’heures de vidéos et suivi plus 400 heures de formation.

J’ai acquéri une certaine connaissance sur le sujet,ma famille et mes amis me disaient(“tu peu créer un blog et partager tes connaissances avec le grand public)

figé

Mais j’etais figé là devant mon écran avec l’idée et les connaissances pour écrire un artic.le,mais La peur retenait mes doigts,j’avais peur par ce que j’etais trop jeune.J’avais peur du critique,des moqueries et de la méfiance des gens.

J’ai fini par comprendre que la peur est la seul raison de tout mes malheurs,donc je devais la surmonter pour pouvoir accomplir ce pourquoi je suis né(Aider les autres à trouver et a changé leurs vies)

Mais pour y arriver vous devez avoir les armes nécessaire donc je vous présente,les armes qui mon permis de vaincre mes peurs et avancé :

1- Je développe intentionnellement un cercle intérieur positif.

Il n’y a rien de plus important pour votre avenir que les relations que vous développez en cours de route et la qualité des personnes avec lesquelles vous passez la plupart de votre temps.  Dans 5 ans, vous serez le résultat de votre cercle intérieur moyen.



Les gens négatifs essaieront toujours de vous empêcher de réaliser votre rêve.  Ils essaieront de vous faire rejoindre leur groupe négatif, bavard et vénéneux.  Bien sûr, beaucoup d’entre eux veulent que vous réussissiez, tant que vous êtes moins qu’eux.



Les personnes positives vous feront avancer.
 Ils seront enthousiasmés par vos succès et seront là pour vous si vous tombez pour vous aider à vous relever et vous donner un coup de pouce pour continuer votre voyage.



Quand vous avez des gens comme ça, chérissez-les.  Ils sont peu nombreux.



La création d’un cercle restreint sera une source inestimable de soutien, de motivation, de mentorat et d’opportunités.


2- Je me pose la question, et si… et si ça marche ?

et si ca marche?

Se poser la question de la possibilité de réussir aide toujours à vous donner l’énergie nécessaire pour franchir le pas.  Soyons clairs, la vie est dure.  Rien ne garantit votre succès.  En fait, il y a plus de chances d’échec que de succès.



Maintenant, si vous concentrez votre esprit sur la possibilité d’une victoire, vous entamerez un processus de visualisation très important.  Ce processus de visualisation vous donnera la force et la conviction de franchir le pas, et de le faire correctement.




Une autre question que je me pose toujours est la suivante : et si ça allait marcher, et que je ne l’ai pas fait ?



Je préfère affronter le coup de l’échec que le coup du regret.  La douleur de l’échec passe, le regret dure toute une vie.



Je me pose la question : Et si je ne…



Il est important de comprendre que la peur est un sentiment naturel destiné à préserver notre survie.  L’un des aspects positifs de la peur est qu’elle nous aide à réfléchir et à planifier pour maximiser nos chances de succès.



Cela m’a toujours beaucoup aidé de me poser aussi la question “Que se passe-t-il si je ne réussis pas ?  La plupart du temps, je me suis rendu compte que le pire des scénarios n’est pas si mauvais, en fait, je peux me préparer et élaborer un plan B, C et D au cas où le pire se produirait.



Si vous parvenez à visualiser le pire et à élaborer un plan qui vous protège au cas où il se produirait, vous donnerez un coup mortel à la peur car vous n’avez pas d’idée.



3- Je pense constamment à mes rêves et à mes objectifs.

rever

La peur est un sentiment négatif de quelque chose qui n’est pas arrivé.  Vos rêves sont une chose positive qui n’est pas arrivée non plus.



C’est-à-dire que la peur et les rêves sont la même chose, mais dans des directions opposées.  Ni l’un ni l’autre ne s’est produit, l’un est négatif tandis que l’autre est positif.



Imaginez que vous ayez deux chiens dans votre esprit, l’un est la peur et l’autre votre rêve. Lequel d’entre eux va grandir et devenir plus puissant ?  Celui que vous nourrissez le plus.



Si vous nourrissez davantage le “chien” de la peur, il deviendra si fort qu’il intimidera les autres.  Au contraire, si vous nourrissez le “chien” de vos rêves, il dominera votre esprit et ne laissera pas de place au “chien” de la peur.

4- Je divise les grands projets en petites tâches

C’est l’un des conseils les plus pratiques que je puisse vous donner.  La clé du succès dans toute entreprise dépend de quelque chose de très simple : briser l’inertie, faire le premier pas.



Le problème, c’est que lorsque nous voyons un projet ou une entreprise devant nous, nous sommes intimidés.



Notre objectif initial n’est pas de mener à bien l’ensemble du projet ou de l’entreprise.  Notre objectif est de faire le premier pas… puis un autre… puis un autre.



La meilleure façon de briser cette inertie et d’aller de l’avant est de diviser les projets en petites tâches.  Des tâches si petites qu’il est extrêmement simple de les réaliser.



Si vous y parvenez, vous verrez comment, pas à pas, la peur se dissipera et, presque sans vous en rendre compte, vous aurez achevé votre projet ou vous y serez plongé à un point où l’inertie vous conduira à la réalisation de vos rêves.


Pour conclure, je voudrais vous poser la question suivante : quelle a été votre plus grande peur ? Comment l’avez-vous surmontée ? Qu’avez-vous fait pour surmonter cette peur qui vous a paralysé ?  Veuillez me laisser votre commentaire.  C’est l’occasion pour vous d’inspirer les autres avec votre histoire.

delisca

Revenir en haut de page